Quels sont les différents types de sertissage ?

Publié le : 25 octobre 20214 mins de lecture

Le sertissage est un travail mécanique qui a pour but d’assembler deux pièces par déformation. L’art de la joaillerie de bijou repose en grande partie sur le travail d’incrustations par des artisans ou communément appelé sertissage. Ce travail minutieux ne prend pas en compte le collage de la pierre précieuse sur la monture métallique. De plus, il y a de nombreuses façons de sertir les pierres précieuses.

La méthode de sertissage clos

L’une des méthodes de sertissage les plus utilisées en joaillerie est le sertissage clos. Elle consiste à entourer complètement la pierre d’un métal précieux. Par conséquent, la pierre est complètement protégée. De plus, cette méthode donne la possibilité de réaliser de gros bijoux, de types pendentifs ou couronnes… Par contre, pour les pierres de petite dimension le sertissage clos ne convient pas, car la technique requiert de l’or avec une épaisseur minimum et qui possède une bonne tenue dans le temps. L’inconvénient de cette méthode est que la pierre peut être privée de lumière et étouffée par le métal.

La méthode de Sertissage demi-clos

Le sertissage demi-clos est utilisé pour les bijoux avec une forme généreuse. En fait, le sertissage demi-clos combine parfaitement le style du bijou avec l’éclat de la pierre. De même, cette méthode permet à l’artisan de jouer sur la grandeur du bijou. Par conséquent, il peut obtenir un bijou aéré, avec un résultat final de grande taille, à part cela, elle permet aussi le pavage intégral de la bague.

La méthode de sertissage Massé et grains

Le sertissage de massé permet de contenir la pierre dans le volume de la bague. Ainsi, il est possible de créer des bijoux modernes et originaux. De plus, cette méthode permet de bien protéger la pierre. L’inconvénient avec cette méthode est que la délicatesse des pierres comme le diamant ou le rubis ne ressort pas. En ce qui concerne le sertissage à grains, c’est une technique utilisée pour les pierres de pavage rondes, elle est réalisée grâce à une bande métallique. La pierre est fixée par l’artisan sertisseur dans la bande en gardant du métal en forme de filet d’une boue à l’autre des brillants. À cet effet, la sertisseuse du poseur fait des trous dans le métal pour y déposer les particules de fixation de la pierre. Deux grains peuvent servir de fixation pour une pierre si sa taille le permet. Les graines peuvent aussi servir de décoration entre les pierres ou de pavage. Mais il ne faut pas oublier que la beauté et la valeur des bijoux résultent du talent de l’artisan sertisseur, de la régularité des filets, mais aussi de la durabilité des bijoux.

Plan du site